Envie de participer ?
ZOOM SUR ... Romane et Lilou !

 

Elle n’ont que 11 ans et possèdent déjà 5 licences au C.O.Chavanod ! 

Elles sont jeunes, elles sont (très) réservées mais elles sont aussi déterminées. Ces deux jeunes demoiselles méritent amplement ce Zoom sur.

ZOOM SUR Romane FARAMAZ MAGNANI et Lilou FILIAS !

 

 

Joseph : Bonjour les filles !

Romane : Bonjour !

Lilou : Bonjour !

 

 

J : On va commencer par une question toute simple : présentez-vous auprès des lecteurs. 

R : Je m’appelle Romane, j’ai 11 ans, je suis au collège Saint-François. J’ai un frère qui s’appelle Thomas et qui a 8 ans et il est à l’école primaire de Chavanod. J’habite à Chavanod et à Alby.

L : Je m’appelle Lilou, j’ai 11 ans. J’ai un frère qui est au collège et une sœur qui est en primaire. J’habite à Marcellaz Albanais.

 

 

J : À quel poste jouez-vous ?

L : Je joue en défense centrale car j’aime bien ce poste et j’aime bien récupérer le ballon bas.

R : J’aime bien faire les efforts car je cours vite donc je joue soit en défense centrale soit sur les cotés.

 

 

J : Pourquoi avoir décidé de faire du foot ?

L : J’ai vu plusieurs personnes qui faisaient du foot à l’école et j’ai voulu essayer. Ça m’a plu et j’ai commencé.

R : Mon papa faisait du foot et mon frère aussi donc j’ai voulu faire pareil, j’ai essayé et ça m’a beaucoup plu.

 

 

J : Est-ce que vous regardez beaucoup de foot à la télé ?

L : Moi je regarde beaucoup l’équipe de France mais pas en entier quand c’est la semaine car il y a école.

R : Moi je regarde aussi surtout l’équipe de France mais je regarde aussi les matchs des grandes équipes comme l’Italie, la Belgique, l’Espagne…

 

 

J : Est-ce que vous supportez une équipe autre que Chavanod ?

R : Moi je ne suis pas pour une équipe en particulier, je suis surtout pour un joueur, donc je suis pour l’équipe dans laquelle joue mon joueur préféré.

L : Moi je suis pour Paris car je trouve qu’ils ont vraiment de très grands joueurs.

 

 

J : Alors on y vient : quel est votre joueur préféré ?

R : Paul Pogba car j’aime bien son jeu et il fait de belles passes, mais je ne veux pas ses coupes de cheveux ! Il tire aussi très bien.

L : Moi c’est Raphaël Varane car il défend très bien et il parle beaucoup sur le terrain.

 

 

J : Qu’est ce que vous pensez des femmes dans le monde du football ?

L : Moi je trouve que c’est bien mais qu’il n’y en a pas assez dans notre catégorie et dans les catégories jeunes en général.

R : Je trouve ça normal que les filles pratiquent le foot car tout le monde a le droit de faire ce qu’il veut, ce n’est pas que pour les garçons. 

 

 

J : Est-ce que vous pensez continuer le foot longtemps ?

L : Moi j’aime bien essayer d’autres sports mais j’aimerais bien devenir footballeuse professionnelle !

R : Moi je veux tout faire pour rentrer dans l’équipe de Lyon féminine car ce sont les meilleures.

 

 

J : Pourquoi êtes-vous venues à Chavanod ?

L : Moi car mon frère jouait ici et c’était un club qui avait un bon niveau donc j’ai voulu essayer ici même si je ne connaissais personne.

R : Moi c’est parce que j’habite à Chavanod donc le plus rapide et le plus pratique quand j’ai voulu essayer le foot c’était de venir ici.

 

 

J : Depuis combien de temps êtes-vous inscrites au C.O.C. ?

L : Cinq ans.

: Six ans pour moi.

 

 

J : Qu’est ce que vous aimez à Chavanod ?

L : Je trouve qu’il y a une belle ambiance et les coachs sont très gentils. J’aime bien « Blond » même si je ne l’ai jamais eu comme coach. Je le regarde coacher et il m’appelle souvent « Ma Lilou », ça me fait plaisir.

: Moi j’aime un peu tout ici. J’aime bien quand les bénévoles font la buvette. J’aime beaucoup un de mes coach, Johann Vendrasco, qui entraine bien et parle bien.

 

 

J : Dernière question : est-ce que vous voulez faire passer un message au football féminin ?

R : Quand j’étais encore plus petite, beaucoup de garçons disaient que c’était facile de jouer contre nous car on était des filles, donc ça me motivait encore plus pour leur prouver qu’ils avaient tort. Donc les filles, si des garçons vous disent la même chose, il ne faut rien lâcher et leur montrer qu’on peut être à leur niveau !

L : Mon message serait le même : il ne faut rien lâcher face à des garçons qui peuvent dire qu’on est plus nulles. Il faut leur rentrer dedans et leur montrer qui on est !

 

 

J : Bien dit ! Merci les filles.

R : Merci, au revoir.

L : Merci, à bientôt !

 

 

 

Elles sont jeunes mais ont déjà bien compris l’univers du football avec un grand F.

Le football féminin prend, d’année en année, de l’envergure, et c’est grâce à ce genre de discours de jeunes filles passionnées qu’il continuera à évoluer.

 

 

 

Correction : Marie BECQUET


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.