Envie de participer ?
Séniors I : Ils l'ont fait !!

22ème journée de 1ère division

Date : Dimanche 02 Juin 2013

Heure : 15H00

Adversaire : FC Thônes

Lieu : Chavanod

RDV : 10H30

Résultat :

Séniors I 4 1 FC Thônes

A Chavanod (stade municipal), Chavanod bat FC Thônes 4 à 1 (0-1)

Temps : ensoleillé. Terrain : très gras.

Spectateurs : 200 environ.

Arbitrage : M.Ribeiro.

Buts : La Corte (48e), Patino (73e, 89e) et Bray (86e) pour le C.O.C ; Maulet (17e) pour Thônes.

C.O.CHAVANOD : Franck Garcia (g) – Laurent Ozérée, Jérémy Magnin, Nicolas Vernier, Mickaël Guigon – David Mallecourt, Alexandre Bray – Yoan La Corte, Rémi Bauquis (cap), Guillaume Vernier – Quentin Patino.

Remplaçants : Ludovic Prunier, Gilles Gomez, Matthieu Verhli.

FC.THONES : Fournier (g) – Perrillat Boiteux, Bouvril, Perrillat, Sylvestre – Fournier, Seviller – Mermillod, Collomb, Maulet – Ourchid.

Remplaçants : Marchande, Bouiller.

 

Ce dimanche, c’était le grand jour pour le C.O.Chavanod. Le jour où les joueurs de l’équipe fanion avaient l’occasion de marquer une nouvelle page de l’histoire de ce club de 220 licenciés, crée en 1970.

Après le nul décroché dans la douleur à Lac Bleu (2-2) la semaine dernière, le COC avait le droit de jouer une finale pour aller décrocher le Graal : la montée en Promotion d’Excellence.

La montée, un mot que les Chavanodins commencent à connaître, puisqu'ils l’avaient décrochée, il y a pile un an de cela, pour remonter en 1ère division.

Parce que ce genre d’évènement est tout aussi historique qu’exceptionnel, le club avait décidé de se  mobiliser et avait mis en place une véritable campagne de communication: Ainsi, des affiches avaient été déposées dans tous les commerces de la commune pour permettre d’attirer un maximum de monde, la presse locale avait évidemment relayé l’information tout comme le site Internet du club qui avait dressé le portrait des 14 joueurs retenus pour le match.

La mobilisation, elle concernait également l’ensemble des licenciés du club : les U9 et U11, sous la direction de Roger, accompagnèrent les joueurs lors de l’entrée des deux équipes sur la pelouse. Les U19 avaient quant à eux préparé fumigènes et cornes de brume pour mettre l’ambiance et faire un maximum de bruit.

Enfin, comme l’an passé, la sono avait été installée sur la tribune présidentielle, et les spectateurs eurent droit à la composition des équipes au micro.

Signe du destin, le soleil était au rendez-vous, un soleil qui conditionnait à lui seul la réussite de cette fête.

Tout était donc réuni pour qu’on assiste à un des plus beaux moments que le club n’ait jamais vécu jusqu’à présent. C’était maintenant aux joueurs de décider de l’avenir qu’ils souhaitaient donner au C.O.Chavanod.

Des joueurs qui allaient avoir la chance d'être soutenus par quelques 200 spectateurs, pour la plupart tout de bleu vêtus, cette couleur qui rassemble l'ensemble des Chavanodins.

Et il ne fallait attendre que six minutes pour voir la ferveur monter : sur un corner de Guillaume Vernier, son frère Nicolas voyait sa reprise au second poteau être repoussée par un défenseur visiteur sur sa ligne.

L’intention des Chavanodins était claire : faire le jeu et marquer le plus rapidement possible.

Coup de froid au stade municipal

Mais ce sont bien les visiteurs qui allaient ouvrir le score d’une tête sur corner à la surprise générale, alors qu’ils ne s’étaient pas du tout montrés dangereux jusqu’à présent (0-1 ; 17e).

Pas abattus, les joueurs du C.O.C ne mirent pas longtemps pour réagir, et Laurent Ozérée voyait son tir repoussé par le gardien après un centre de Guillaume Vernier (19e). Sur le corner, Quentin Patino récupérait le ballon mais croisait trop son tir.

Puis sur un nouveau centre de Guillaume Vernier, le gardien thônais réalisait un exploit en détournant sur son poteau un tir à bout portant de Rémi Bauquis (23e).

La chance n’était décidemment pas du côté du COC, comme sur ce coup-franc de Guillaume Vernier qui était détourné par la transversale avant de revenir sur Quentin Patino dont la tête était une nouvelle fois sauvée par un défenseur sur la ligne.

A la mi-temps, le score était bien de 1 à 0 pour le FC Thônes, qui était en train de réaliser le hold up parfait. Dans le même temps, on apprenait que le FC Semine, concurrent direct pour la montée, menait au score sur le terrain de l’AS Villaz-Parmelan.

Le COC était donc, à ce moment-là, en mauvaise posture.

Il fallait réagir, mais on savait de quoi étaient capables ces joueurs-là.

Et la réaction eut lieu dès le retour des vestiaires : depuis son côté gauche, Yoan La Corte traversait le terrain sur sa largeur avant de déclencher une frappe tendue sous la barre (1-1 ; 48e).

Patino, désisif au meilleur moment

Le match changea de tournure et le COC n’allait pas en rester là : alors qu’on allait entrer dans le dernier quart d’heure, Ludovic Prunier, qui était entré en jeu à la place de Yoan La Corte, centrait en direction de Quentin Patino; la tête de l’attaquant de poche du COC terminait au fond des filets (2-1 ; 73e)

Le stade explosait de joie, car à ce moment-là, le COC avait fait un grand pas vers l’accession.

Très en vue depuis son entrée en jeu, Ludovic Prunier centrait pour Alexandre Bray, mais la reprise du n°8 chavaodin était trop croisée (76e).

Pas grave, puisque dix minutes plus tard, bien lancé en profondeur par Gilles Gomez, qui venait de faire son apparition sur le terrain, Alexandre Bray se présentait face au gardien et gagnait son duel pour inscrire son premier but en équipe première (3-1 ; 87e).

Le buteur, 18 ans faut-il le rappeler, se dirigea directement vers le kop chavanodin, composé de ses partenaires U19 à l’instar de Pié, Jauris, Antoine et des deux Antho, pour partager sa joie.

Le match était plié mais les Bleus, euphoriques, se permirent le luxe d’inscrire un 4ème but, de toute beauté, par Quentin Patino d’une frappe puissante des vingt-cinq mètres.

Muet depuis deux matchs, « Mouillette » inscrivait un doublé et démontrait que c’est dans les grands matchs que les grands joueurs se montrent décisifs.

Au coup de sifflet final, les jeunes supporters rentrèrent sur le terrain et accoururent auprès de leurs ainés, ces joueurs qui les ont fait rêver le temps d’une journée.

Car pour tout le COC, cette montée en Promotion d’Excellence était un rêve. Ce dimanche, il est devenu réalité.

Un grand bravo aux joueurs qui ont participé à cette belle saison, mais également un énorme remerciement à l’ensemble des personnes qui ont contribué au succès de cette journée : supporters, simples spectateurs venus assister à la rencontre, membres du comité pour leur participation active, etc.

Car cette montée n’est pas simplement celle d’une équipe, c’est celle de tout un club. 

Notre club, le C.O.CHAVANOD !!

Jean-Baptiste VIVIAND


Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.